Logo

Émission

Lindauer Bote

Messager de Lindau
Valeur CHF 1.40
Motif Messager de Lindau

Le messager de Lindau est un service de courrier utilisé jusqu’au début du XIXème siècle. Transportant marchandises, argent et courrier, il effectue alors régulièrement la liaison entre la ville de Lindau, sur les rives du Lac de Constance, et la métropole italienne de Milan, et traverse à cette occasion certaines régions d’Allemagne, d’Autriche, du Liechtenstein, de Suisse et d’Italie. Parmi ces pays, les quatre premiers reprennent actuellement ce thème en proposant chacun une planche spécifique. Celle du Liechtenstein, appelée « Le messager de Lindau » (valeur 1,40 CHF), réunit des photos de ce moyen de transport, ainsi que les noms des différentes étapes traversées. Sur la planche de huit timbres est en outre représenté le profil d’altitude de l’itinéraire, dont le point culminant est le col du Splügen, situé à 2 113 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il n’est pas établi avec précision à quelle date le service de messager de Lindau débute, mais on suppose qu’il devient régulier vers la fin du XVème siècle. A cette époque, le messager effectue le trajet en quelque cinq jours et demi par beau temps, bien plus lorsque la neige et la glace s’invitent au voyage.

Situées au carrefour des routes commerciales, Lindau et Milan constituent alors des plateformes de commerce et des lieux d’échange essentiels pour leur région et deviennent ainsi les points de départ des transports alpins. Des produits de luxe comme la soie et le fil d’or, des textiles de toutes sortes, des fruits exotiques mais aussi des armes sont rapportés au pays. Dans l’autre sens, le messager transporte vers l’Italie des tissus moins nobles, tels que le lin et la flanelle, ainsi que de la laine, du cuir, des fourrures, des selles, sans oublier le cuivre et l’argent. Si l’on en croit les récits de l’époque, il n’y a rien que les mules ne peuvent charrier, du moment que c’est en petite quantité.

Vers la fin du XVIIème et au début du XVIIIème siècle, le messager véhicule également des voyageurs. Le plus fameux d’entre eux est sans nul doute Johann Wolfgang von Goethe, qui traverse les Alpes à bord de la diligence de Lindau en mai 1788, retournant en Allemagne à l’issue de son voyage en Italie, la traversée lui coûte alors 122 florins. En 1826, le service du messager de Lindau prend fin, pour des raisons tant politiques qu’économiques.

Données techniques

Date d'emission
01. septembre 2014
Conception
Hans Peter Gassner, Vaduz
Format du timbre
60 x 30 mm
Dentelure
14 x 13 1/4
Format de la feuille
208 x 146 mm
Impression
4 couleurs offset + 2 couleurs sérigraphie Royal J. Enschedé, Haarlem
Papier
LL Silk papier spécial, 110 g/m2, gommé
Renseignements et contact
Nadine Nipp

Nadine Nipp

Sammlerservice

Tamara Lüthi

Tamara Lüthi

Sammlerservice

Liechtensteinische Post AG
Philatelie Liechtenstein
Alte Zollstrasse 11
9494 Schaan
Liechtenstein

Téléphone +423 399 44 66
E-Mail: philatelie@post.li

 

 

Retourner en haut de la page