Logo

Émission

Mathématiques

Suite de nombres de Fibonacci
Valeur CHF 1.00
Motif Suite de nombres de Fibonacci
Quotients de nombres de Fibonacci successifs
Valeur CHF 2.60
Motif Quotients de nombres de Fibonacci successifs
Nombre d‘or
Valeur CHF 4.00
Motif Nombre d‘or

Le point de départ de cette série est l’exposition ambulante «Geopythafibotonpolyhypotesaeder! Matheliebe» au Landesmuseum du Liechtenstein. Elaborée au fil des années, la collection de Georg Schierscher, mathématicien liechtensteinois, rassemble des objets qu’il a conçus lui-même ou découverts dans la vie quotidienne. A travers cette collection, il souhaite d’une part susciter un goût et un intérêt pour les mathématiques et montrer d’autre part à quel point les mathématiques sont enracinées dans les sciences naturelles. C’est ainsi que le ballon de football se révèle être un icosaèdre tronqué et qu’un phare de voiture revêt la forme d’un miroir parabolique. Dans la fleur d’un tournesol, on reconnaît des spirales dont le nombre est déterminé par la suite de nombres du mathématicien italien Leonardo da Pisa, également connu sous le nom de Fibonacci (env. 1180 à env. 1241): 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, … Ce phénomène s’explique par l’angle d’or et on obtient ce dernier à partir du nombre d’or. L’angle d’or est d’ailleurs également responsable de la disposition des feuilles, celles-ci semblant se placer de manière à éviter de recouvrir les feuilles inférieures et à s’exposer de façon optimale à la lumière. La «Suite de nombres de Fibonacci» (valeur 1,00 CHF), les «Quotients de nombres de Fibonacci successifs» (valeur 2,60 CHF) et le «Nombre d‘or» (valeur 4,00 CHF) sont autant de notions évoquées dans le cadre de l’exposition qui mérite d‘être visitée.

Les trois timbres ont été conçus par Hans Peter Gassner, graphiste à Vaduz. Pour aborder un autre phénomène mathématique présent dans la nature, il s’est inspiré de l’ouvrage «Formvollendet», écrit par Martin Hess et Andreas Uebele. Les auteurs expliquent que les feuilles se «reconstruisent» dans un cercle de coordonnées polaires avec une trame en spirale, ce qui signifie qu’il existe une sorte de plan de construction général respecté par les feuilles. Pour représenter ce phénomène, Gassner a pris pour modèles trois feuilles aisément «reconstructibles » de végétaux autochtones: la feuille d’une vigne en automne, la feuille d’un pommier cultivé et la feuille de l’érable du Japon.

 

Données techniques

Date d'emission
04. mars 2013
Conception
Hans Peter Gassner, Vaduz
Format du timbre
45 x 28 mm
Dentelure
13 1/4 x 13 1/2
Format de la feuille
208 x 146 mm
Impression
Offsetdruck, Cartor Security Printing, Meaucé la Loupe
Papier
Truwhite FSC Mix Credit 110 g/m2, gummiert
Renseignements et contact
Nadine Nipp

Nadine Nipp

Sammlerservice

Tamara Lüthi

Tamara Lüthi

Sammlerservice

Liechtensteinische Post AG
Philatelie Liechtenstein
Alte Zollstrasse 11
9494 Schaan
Liechtenstein

Téléphone +423 399 44 66
E-Mail: philatelie@post.li

 

 

Retourner en haut de la page