Logo

Émission

Trésors du prince : porcelaine chinoise

Assiette Famille Rose
Valeur CHF 1.00
Motif Assiette Famille Rose
Kraak-Kendi
Valeur CHF 1.90
Motif Kraak-Kendi
Vase balustre Imari avec couvercle
Valeur CHF 2.80
Motif Vase balustre Imari avec couvercle
Assiette Imari ornée de fleurs de lotus
Valeur CHF 3.60
Motif Assiette Imari ornée de fleurs de lotus

Les collections du prince von und zu Liechtenstein comprennent des oeuvres couvrant cinq siècles et font partie des collections privées les plus réputées au monde. Dès le début, au 17ème siècle, la maison princière du Liechtenstein n’a cessé d‘enrichir ces collections et elle continue de les compléter. Les collections princières Vaduz-Vienne comptent actuellement près de 1700 tableaux, avec des chefs-d’oeuvre du début de la Renaissance jusqu’au romantisme autrichien, de même que de nombreux bronzes italiens. Elles comprennent également bon nombre de gravures, oeuvres Pietra Dura, émaux, objets en ivoire, armes d’apparat, tapisseries, meubles et porcelaines, y compris de la porcelaine chinoise. La porcelaine constitue un élément central de la culture et de l’art chinois. En matière de porcelaine, la Chine est devenue un modèle en Europe et partout ailleurs dans le monde. Quatre pièces précieuses des collections du prince sont représentées sur des timbres spéciaux fabriqués en combinant l’impression offset et la gravure sur acier, avec une dorure à chaud.

Un timbre est illustré d’une « Assiette Famille Rose » (valeur 1,00 CHF), réalisée par un maître inconnu, sous le règne de Yongzheng (1722 à 1735), de la dynastie Qing. Le style « famille rose » se distingue par ses tons roses et pourpres, lesquels sont restés les tons dominants tout au long du 18ème siècle. La porcelaine « Kraak-Kendi » (valeur 1,90 CHF), un pot avec des ornements anglais en argent, date de l’époque Wanli (1572 à 1620), durant la période Ming. Le kendi jouait un rôle important dans le cadre de rituels religieux et de la vie quotidienne. Il était notamment utilisé en tant que récipient contenant de l’eau bénie provenant de fleuves saints, utilisé lors des cérémonies de couronnement des rois. Les deux autres timbres représentent un « Vase balustre Imari avec couvercle » (valeur 2,80 CHF) et une « Assiette Imari ornée de fleurs de lotus » (valeur 3,60 CHF). Ces deux pièces ont également été fabriquées par des artistes inconnus, sous le règne de Qianlong (1736 à 1795), de la dynastie Qing.

Données techniques

Date d'emission
10. novembre 2014
Conception
Silvia Ruppen, Mauren
Format du timbre
31.9 x 36 mm / 26.5 x 43 mm
Dentelure
13 3/4 x 13 3/4 / 11 1/4 x 12
Format de la feuille
146 x 208 mm
Impression
Offset-taille douce-impression
combinée + marquage à chaud
Royal J. Enschedé, Haarlem
Papier
FSC True White papier spécial,
110 g/m2, gommé
Renseignements et contact
Nadine Nipp

Nadine Nipp

Sammlerservice

Tamara Lüthi

Tamara Lüthi

Sammlerservice

Liechtensteinische Post AG
Philatelie Liechtenstein
Alte Zollstrasse 11
9494 Schaan
Liechtenstein

Téléphone +423 399 44 66
E-Mail: philatelie@post.li

 

 

Retourner en haut de la page